Initiative de l’épargne logement: Pourquoi la classe moyenne ne sera jamais aidée.

June 7, 2012
By

Pour commencer, je tiens à relever une chose, je ne suis de loin pas un adepte de:

La population a rejeté mon initiative alors je vais en balancer une quasiment la même, droit derrière”…

Mais bon, elle est à nouveau là alors cette fois-ci je vais prendre l’occasion de m’exprimer sur la question après avoir eu différente discussion relativement intéressante sur le sujet.

 

La classe moyenne

Je vais commencer par un détour en parlant de la classe moyenne, oui cette fameuse classe moyenne. Parce qu’en fin de compte, qu’est-ce que c’est ?

C’est un peu comme les résidences secondaires jusqu’à maintenant. On parle d’un sujet mais chacun catégorise cela différemment en utilisant le même mot.

En fait la classe moyenne est un mot utilisé par chacun pour définir que sa propre situation se trouve dans la moyenne. Ceci afin de ni se retrouver dans la catégorie des pauvres (parce que l’on ne se considère ni pauvre), ni dans la catégorie des riches (parce que l’on ne se considère pas riche non plus).

Enfait, la classe moyenne c’est un peu tout le monde… Vous et moi… enfin… pour la majorité.

La classe des riches

Maintenant parlons de la classe de riche. Cela va êtes bien plus rapide  car comme les gens se situent tous dans la classe moyenne (chacun considérant sa propre situation comme moyenne), l’équation pour définir la classe des riches est facile à résoudre :

Si mon statut = classe moyenne

Celui qui gagne plus que moi = classe des riches.

Et oui, en discutant on arrive à la conclusion que chacun considère celui qui « à l’air de posséder plus »  comme riche. Et il est d’autant plus intéressant que cela fonctionne sur un nombre impressionnant de status financiers différents. :

Celui qui gagne 4500.- par mois se considérera dans la classe moyenne alors qu’il considérera celui qui en gagne 6000.- dans la classe des riches.

Celui qui gagne 6000.- par mois se considérera dans la classe moyenne alors qu’il considérera celui qui en gagne 8000.- dans la classe des riches.

Etc…

Les choix de vie

Alors certains diront : « oui mais faut pas exagérer, y’a riche et riche ».

Cependant il y’a une chose qui prédomine aujourd’hui :

1.       La croyance que sa propre manière de vivre est L’universelle

2.       De généraliser sa manière de vivre (croyant qu’évidemment la majorité vie et pense comme moi).

3.       De se faire de fausses idées sur les moyens financier des autres.

Car effectivement les gens on vraiment tendance à faire des raccourcis rapides. C’est quand même incroyable d’entendre :

« Ah mais s’il a une voiture de ce type, c’est qu’il a les moyens et donc, qu’il AKA payer plus »

Mais « nom de bleu ! », si la personne à mangé des pates et du cervelas  pendant des années pour se la payer, c’est son choix de vie!?! Les sacrifices que la personne a faits vous ne les voyez certainement pas !?!

« Ah mais s’il a une maison,  c’est qu’il est riche et qu’il a les moyens de payer plus »

Mais de quel droit les gens jugent ce que les autres ont ? Est-ce qu’ils ont pris en considération le fait que le couple qui vit dans cette villa n’est jamais parti en vacances ? Qu’ils ont décidé d’abord d’avoir une maison avant de faire des enfants ? Qu’ils n’ont jamais fait de petit crédit ? Qu’ils avaient une voiture pourrie jusqu’à maintenant ?

De quel droit vous vous permettez de juger le choix des gens? Les gens n’ont pas forcément ce qu’ils ont parce qu’ils sont riches mais parce qu’ils ont :

1.       Fait des choix (fait un apprentissage plutôt que des années d’études)

2.       Mis des priorités (préféré économiser plutôt que de faire des petits crédits tout de suite).

Ceux qui pourront bénéficier de cette initiative.

La gauche tente à faire croire que seuls les riches pourront bénéficier de cette initiative. Pourtant cela n’est pas vrai. Il y’a des gens de la classe moyennes qui pourront bénéficier de cette initiative sans être riche mais simplement par avoir fait des choix dans leur vie.

Ce qui me surprend ici c’est que des personnes soient offusquées que ces aident ne touchent pas la majorité. Pourtant quelles aides touches la majorité !?!

Les chômeurs sont aidés mais ils sont minoritaires.

L’assurance sociale ? Heureusement seule une minorité peut en bénéficier !?!

Les aides pour les enfants, seuls des parents peuvent en bénéficier !?!

 

Pourquoi la classe moyenne ne sera jamais aidée :

Voici un magnifique exemple donné par la Syndic de Renens  lors d’un Conseil Communal  où  ils parlaient de la Taxe au sac (on ne peut pas faire mieux) qui met en pratique l’explication d’un professeur d’économie (l’histoire des 10 gars qui boivent des bières tous les soirs dont j’avais déjà parlé dans mon article « Les impôts c’est équitable (surtout pour ceux qui paient le moins) » en 2007).

(C’est un résumé n’utilisant pas mot pour mot ce qui a été dit mais grossièrement)

Question d’un conseillé à la Syndic :

Comme les couts des déchets seront payés avec la taxe au sac, cela veut dire que l’on peut baisser les impôts puisque le cout est reporté ?

Réponse de la Syndic :

Non, car ceux qui ne pait pas d’impôts n’en tire aucun bénéfice…

-> Super le raisonnement, par contre ne pas considérer comme un bénéfice ceux qui ne pait pas d’impôts sur ceux qui en paient, c’est normal !?!

Parce que l’on parle toujours des minorités pour donner des aides quand il s’agit de sujet idéaliste, pourtant l’on parle de MAJORITE quand il s’agit de sujets de « riches » (vous). Du coup comme la majorité des minorités ne sont pas concernées, elles empêchent une minorité d’être aidée (vous).

Bref à toujours refuser d’aider les « riches » (vous pour quelqu’un d’autre), vous vous tirez de belles balles dans le pied.

Evaluez votre employeur sur http://www.rate-your-job.com!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*