Baisser les impôts sur les fortunes immobilières pour enrichir l’Etat plutôt que les banques.

March 20, 2013
By

Afin de mettre dans le contexte, je vais commencer directement par vous poser une question simple :

Si vous étiez propriétaire (ou que vous l’êtes déjà), à coût égal, à qui de la Banque ou de l’Etat préfèreriez-vous donner votre argent?

Comme tout propriétaire ou futur propriétaire de bien immobilier le sait, le prix caché d’un bien a de quoi bien dégouter les futurs acquéreurs. Entre des frais de notaire complètement à côté de la plaque juste pour quelques papiers et signature, une valeur locative d’une location qui n’existe pas (tout ça pour alourdir artificiellement les couts pour ne pas faire trop de jalousie. C’est un peu comme si on décidait de mettre un leasing virtuel pour ceux qui achetait leur voiture cash afin que ceux qui ont un leasing ne se sentent pas « défavorisé »), et j’en passe.

Mais il y’a aussi cette fameuse question cruciale que l’on se pose, ce calcul que l’on entend et que même le banquier nous suggèrent de faire. A savoir : Quel est le montant de la dette que l’on doit garder pour ne pas être pénalisé entre le coût des intérêts de la banque, l’impôt sur la fortune et la déduction de la dette ?

De nombreux propriétaires refusent d’amortir complètement leur maison au risque de payer trop d’impôts. On est donc dans une logique de volontairement verser de l’argent à la banque pour MOINS payer d’impôtsPayer des intérêts, pour moins payer d’impôts !?!

Alors on pourrait se dire qu’au moins l’Etat ne nous « volera pas ». De l’autre côté, les banques nous encourage à garder une hypothèque pour payer moins d’impôts mais de l’autre côté, elles utilisent l’excuse que les gens n’amortissent pas pour augmenter les fonds propres minimaux et ainsi rendre l’accès à la propriété plus difficile. Ceci dans un esprit de rendre les gens dépendant des banques.

Et c’est là qu’intervient ma question du début… Si pour un montant égal je dois choisir entre amortir ma maison et payer un montant X à l’Etat ou garder une hypothèque pour payer le même montant X à la banque, qu’est-ce que je préférerais ???
Honnêtement,  je préfèrerais encore amortir ma maison et payer cette même somme à l’Etat….

L’Etat se tire une balle dans le pied en faisant un cadeau en banque, alors que cette même banque encourage à préférer que les gens paient une hypothèque plutôt que les propriétaires paient des impôts.

Bon y’a les ayatollahs qui prétendraient qu’il faut supprimer les déductions des intérêts hypothécaire et augmenter l’impôt sur la fortune pour faire payer « les riches »…. (Y’en a qui auront vraiment tout compris…). Les personnes qui prétendent que de baisser la fortune sur la valeur immobilière est antisocial sont eux, les vrais complices des banques.

Car le but final d’être propriétaire d’un bien, c’est quand même de baisser ses coûts à la fin du mois. (Ça coute quand même moins cher que des séniors soient propriétaires de leur bien que le sociale leur pait un loyer à 2000.- par mois !?!)

Alors si les personnes pensent qu’en mettant des bâtons dans les roues des propriétaires c’est « aider les riches »,  c’est du même niveau que la mentalité militaire à sanctionner tout un groupe de personne pour une petite minorité (des gens qui possèdent plusieurs bien qu’ils louent, j’en connais pas non plus beaucoup…).
Certains me diront « Oui mais au lieu des banque, ce seront les propriétaires qui investiront dans les bien qui maitriseront la situation ».

Que les choses soient bien claire… J’ai jamais compris pourquoi on ne différencie pas les propriétaires qui vivent dans leur logement à ceux qui investissent dans des biens, qui n’y vivent pas et les louent. C’est clairement deux choses différentes. Etre propriétaire par métier ne devrait pas avoir les mêmes règles que pour les propriétaires vivant dans leur bien.

 

Il y’a donc une multitude d’avantage sociaux à ce que l’Etat fasse en sorte que l’impôt sur la fortune ne coute pas plus cher qu’un prêt hypothécaire.

– Les propriétaires auraient tendance à plus amortir leur bien et donc devenir moins dépendant des banques.

– L’Etat pourrait bénéficier du même montant que les banques reçoivent des hypothèques. L’Etat serait donc en mesure d’offrir de meilleures prestations sociales ou mieux investir.

– Les gens moins dépendant des banques ne se retrouveront pas avec des milliers de francs (voir des centaines de milliers) d’intérêts hypothécaires à devoir payer aux banques le jour où ils se sépareront.

 

Ne préfèreriez-vous donc pas que l’Etat baisse l’impôt sur la fortune, ce qui inciterait plus les gens à payer des impôts plutôt que des intérêts hypothécaires ??
Ce qui au final contribuerait plus à payer des routes, des hôpitaux que des bonus de traders ?

Retrouvez DdDnews.ch sur twitter DdD_News
o
Facebook

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*