L’anglais, 5ème langue nationale pour unir les suisses?

November 22, 2013
By

Comme on le constate très souvent, le sujet des langues nationales revient très souvent sur la table dans toutes les régions de Suisse. Que se soit les suisses-allémanique qui tentent de ne plus apprendre le francais, mettant la priorité sur l’anglais ou les suisses-romand eux-mêmes qui ne veulent plus du suisse-allemand, pour mettre la priorité aussi sur l’anglais.

Je suis pourtant un grand défenseur des différences linguistiques de notre pays, ce qui fait notre culture, notre ouverture et tolérance (et toutes les discussions houleuses qui vont avec ;-)). Le fait de trouver des compromis, des solutions entre région, de nos différences de culture. Car effectivement même si ca fait rigoler certains, en Suisse, chaque canton a sa propre culture même si les cantons ayant connu une très forte immigration ces 15 dernière années ne s’en rendent plus compte.

La Suisse-Alémanique, qui comporte une multitude de dialectes a réussi elle, de mettre l’allemand comme langue à officielle à l’école et les documents officiels. C’est à dire qu’ils ont accepté que leur enfant et que eux, parlent et écrive une langue quelque peu différente de la leur.

Seulement nous vivons aujourd’hui dans un monde un peu plus complexe. Où l’anglais s’est finalement bien imposé dans de nombreuses régions. Il devient donc difficile, pour les écoles et les gens, ou même pour des raisons de coûts, de faire le choix entre l’anglais et une autre langue nationale. (comme le montre l’article du Le Matin “Les francophones de Nidau (BE) suivront l’école en allemand”).

Et à mon avis, au niveau suisse entiers, l’anglais EST la solution.
Pour plusieurs raisons d’ailleurs.

L’avantage de l’anglais c’est qu’en Suisse, c’est une langue neutre. Ni les francophones, ni les italophones et ni les germanophones n’auront l’impression de s’être fait imposer une langue par une autre région suisse.

C’est une langue à porter de “tous” (c’est sur que ca ne tombe pas du ciel mais ca reste une langue accessible à tous, tous le monde utilise des mots anglais).
C’est une langue qui s’est imposée “naturellement et ludiquement” dans la société à travers les technologies informatiques.

L’économie elle même se passe en anglais, de nombreux immigré parle en anglais, d’où qu’ils viennent.

Pourquoi l’anglais et pas l’espagnole, le russe ou le chinois?

C’est très simple, il suffit de regarder dans le monde où l’on vit. dans tous les pays du monde, vous trouvez les gens parler anglais, des documents en anglais.

Preuve en est:
Qu’est-ce que font un suisse-romand et un suisse-allemand qui doivent se parler mais ne parlent pas la langue de l’autre?
– Ils parlent anglais…

Attention, je ne dis pas qu’il faille abandonner les autres langues, les suisses allemand parlent toujours leur dialecte même s’ils parlent le “Auch Deutsh” à l’école.

Je propose même d’aller encore plus loins. de mettre l’anglais comme langue principale dans les écoles.  (bon… d’accord je pousse un peu ici. Reste à savoir s’il faut l’apprendre comme langue principale ou comme langue secondaire 😉 ).

Mais pour la première fois, les romands et les tessinoins pourraient aussi comprendre ce que les suisses allémanique vivent depuis encore plus longtemps. Etre obligé de parler et d’apprendre une langue qui n’est finalement pas la leur..

Car effectivement, apprendre une langue non-suisse, met tout le monde sur le même pied d’égalité.

Le point commun qu’ont TOUTES les régions de suisses pour abandonner l’apprentissage d’une autre langue national EST pour  l’ANGLAIS. Alors pourquoi ne  pas tout simplement l’ajouter à nos langues, finalement ?

Vous pensez que cela est impossible?
Pourtant les suisses-allemand l’on déjà fait avec le “Auch Deutsch” alors pourquoi pas nous?

One Response to L’anglais, 5ème langue nationale pour unir les suisses?

  1. Hosting Italia on July 27, 2016 at 5:42 am

    Certains Etats, comme la Californie , ont amende leur constitution pour faire de l’anglais l’unique langue officielle

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*