Brexit, l’unique occasion de bâtir une Confédération Européenne

June 29, 2016
By

ampouleUne petite semaine après le choix des britanniques d’accepter le Brexit et après la panic générale, c’est le moment de prendre les opportunités et solutions qui se présentent.
Comme j’ai appris lors des dernières crises, le mot “crise” en japonais, peut aussi se traduire en “opportunité”. Le Brexit et le cafouillage européen actuel, est la parfaite opportunité pour les pays en Europe, hors de l’Union Européenne de se mettre ensemble pour bâtir une Europe qui correspond plus à leur culture et leur volonté. Pourquoi donc pas une Confédération Européenne?

 

Car il y’a bien des choses à remettre en place alors que les pro-européens aiment déformer les propos des euro-sceptiques. Un bon nombre d’eurosceptique, ne sont pas Anti-européen mais contre l’Union Européenne d’aujourd’hui. C’est certainement dû à leur vision binaire des choses, à savoir il n’y a que seules deux manières de faire: la bonne et la mauvaise…
Et on n’en doute pas instant que la leur est évidement la bonne. Donc quitte à se donner raison, autant déformer les propos des opposants pour paraitre encore plus juste…
D’autant plus que contrairement à ce que certains aimeraient faire croire, ne pas être dans l’Union Européenne n’empêche pas de travailler avec les différents pays qui la compose et de faire du commerce avec et de mettre en place des systèmes d’échanges de personnes.

 

EFTA_logo.svg

Il faut savoir que l’Angleterre, est l’un des pays fondateur de l’AELE (en anglais: EFTA), l’association européenne de libre échange dont la Suisse fait toujours partie ( qui en plus, a négocié les bilatérales). Et ce n’est pas la seule, l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège en font partie. En admettant que le Royaume-uni re-rejoigne l’AELE, cela représenterait (en théorie) un PIB de 3564 milliards de dollars, ce qui n’est certes pas autant que l’UE actuellement mais ayant un poids plus important que la France ou l’Allemagne.

 

Aujourd’hui est vraiment l’opportunité pour les pays sceptiques à cette Union de se mettre ensemble pour bâtir une Europe plus juste vis à vis de nos différentes cultures, de nos différents intérêts et de nos différentes priorités. Car il faut savoir que bien que certains parlent de Réformer l’Europe, sera IMPOSSIBLE. Les “maitres de clé” tel que Jean-Claude Junker et autres bien-pensants qui se sont appropriés l’Union Européenne ne laisseront rien modifier.
Ces gens préféreront que l’Europe s’écroule plutôt que de lâcher leurs idées pour le bien commun.

 

C’est d’autant plus important que c’est aujourd’hui l’UNIQUE opportunité qui se présentera pour bâtir une Europe plus juste pour tous. Car il faut bien le reconnaitre, même si les initiants du pro-Brexit avaient de bonnes raisons, ils n’ont franchement pas réfléchi à la manière dont l’Angleterre allait tourner sans l’Europe (et ca je vous l’accorde qu’à leur niveau, c’est vraiment pitoyable!!!). Mais encore une fois, cela n’enlève pas les raisons justifiées de quitter l’Union Européenne.

 

Et c’est là qui rend l’opportunité unique de bâtir une autre Europe. Car si les pro-brexit ne trouvent pas de solution viable, il est à parier que l’Angleterre devra trouver un moyen pour retourner au sein de l’Union Européenne (à tort ou à raison) mais si c’est le cas, il sera encore plus difficile de changer cette Europe. Ils se diront à quoi bon changer alors que les pays cherchent à y retourner quand il l’a quitte. C’est qu’au fond, ils font tout juste!?!

C’est d’autant plus vrai que l’on peut déjà voir certains tweets d’instituts de sondages européens (qui remplacent la démocratie des citoyens), formatter les esprits en prétendant que les français ne veulent pas d’un référendum sur l’Europe (?). La France ayant déjà voté et imposé un autre résultat, pas besoin de l a refaire voter sur l’Europe. Vous me direz que les Pays-bas, l’Irlande eux aussi ont déjà pu profiter de la démocratie européenne.

 

La gauche qui aime punir et la droite qui aime collaborer?

Il est d’ailleurs surprenant, quand on regarde les assemblées des députés européens ces jours, de voir que la gauche avant tout chercher à punir le Royaume-Unis, de lui montrer ce que cela fait quand on lui fait faux bond, et de voir à l’inverse la droite chercher la collaboration, chercher des solutions.
Ce qui est sommes toutes, parfaitement représentatif du visage politique actuel, à savoir les plus grands moralistes sont les plus grands intolérants aux idées opposées aux leurs.

 

C’est qui expliquerait aussi aujourd’hui de voir la gauche européenne utiliser l’argument de la chute des bourses mondiales suite aux Brexit ( qui n’est en soit pas dû au Brexit mais à la volatilité des choix des investisseurs) alors qu’il y’a encore peu, étaient les premiers à combattre ce système financier…. Comme quoi, voir la gauche défendre les traders et la spéculation boursière…
Tout cela pour qu’ils puissent continuer à voyager en prenant une file commune dans les aéroports et “gagner du temps” à ne pas faire d’échange de monnaie ou continuer à prendre le travail de quelqu’un d’autres afin de collaborer avec les entreprises pour éviter qu’elles ne forment les gens voir même les jeunes… En terme de liberté, c’est cher payé.

C’est non plus sans parler de l’argument le plus fallacieux utilisé par certains, à savoir: Les vieilles générations ont imposé leur monde aux jeunes générations
Ceci est absolument faux et très mal placé. Selon certains sondages, la part de la plus grande abstention se trouve chez les jeunes. Le problème à vouloir faciliter tout et n’importe quoi, c’est que les jeunes générations ont perdu toute valeur de la liberté et de l’importance de la démocratique.
Une votation, n’est PAS un “poll” Facebook ou l’on peut donner un avis différent tous les jours! De grandes décisions nécessitent de se bouger le cul et de s’investir la moindre… Quand quelqu’un ne va pas voter, il a juste le droit de se taire!

 

D’autant plus que voir les personnes les plus susceptibles sur la discrimination sortir ce genre de commentaire est parfaitement pathétique. En quoi, des générations précédentes seraient moins aptent à décider de leur avenir à elle aussi? Ces jeunes générations ne devraient pas oublier qu’elle ne resteront pas très longtemps dans les catégories des “jeunes générations”.
Donc si l’on considère que les plus vieilles génération ne devraient pas imposer leur point de vue, alors pourquoi encore laisser voter les gens ayant une maladie incurable? Devra t’on supprimer le droit de vote aux personnes qui ont des maladies génétiques? Fait-il supprimer le droit des chômeurs de voter sur les question économique? devrait-on supprimer aux personnes sans voiture les votations sur la vignette autoroute?
De quel droit, aujourd’hui devrait-on supprimer à une catégorie de gens leur droit de donner leur avis? C’est vraiment ca le social aujourd’hui? C’est PITOYABLE!
Alors que c’est justement LE SEUL moyen où notre avis est vraiment égale par apport à d’autres.
Devant notre bulletin de vote, nous sommes tous égaux! peu importe le status sociale, la profession, le montant sur le compte en banque!

 

Et même en Suisse, quand les moralistes perdent des votations réagissent aussi de la même manière. Ils trouvent n’importe quoi comme raison, le Röstigraben, les citadins contre les ruraux (alors que les villes trouvent toujours des excuses pour faire passer leur couts aux canton entiers, sous prétexte qu’il en profitent aussi, par contre pas question que les zone rurales se démerdent toute seule, le citadin moyen cherchera à imposer son point de vue).

 

Comme je le dis toujours, la démocratie directe n’a pas pour but de donner raison ou non au peuple, c’est juste une manière de trancher sur une question.

C’est pourquoi il faut sauter sur l’occasion qui nous est offerte pour bâtir une Europe juste, Une Europe équitable, Une Europe des peuples, des cultures et des différences. On ne devient pas ami avec quelqu’un quand on fait tout la même chose ou que l’on habite sous le même toi et suivant les mêmes règles. Et l’Union Européenne démontre aujourd’hui que ce principe ne fonctionne pas mieux à grande échelle.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*