La Suisse, 51 ème Etats des Etats-Unis d’Amérique : )

January 17, 2007
By

A défaut d?adhérer à une Europe qui dominatrice qui pille sa population, pourquoi n?adhérerons-nous pas au Etats-Unis d?Amérique en tant que 51 ème Etat ? Nous avons quand même l?aire de déranger nos voisins?

Mais est-il fou ? Comment peut-on imaginer être le 51 ème Etat des USA avec les temps qui courent!?!

Tout simplement en restant ouvert, en analysant notre situation et en comparant.

Nous, suisse, sommes fiers de notre indépendance, de notre liberté et plein d’autre chose. Si on compare les Etats-Unis avec la Suisse on y trouve bien plus de point commun qu’avec l’Union Européenne et en définitif nous aurions bien moins de sacrifice à faire avec les USA.

Les Etats-Unis ont pratiquement la même structure politique que nous. Notre pays deviendrait simplement un Etat et nos cantons, des contés. Il faut aussi savoir que les contés américains et les Etats ont leur propre indépendance, exactement comme nos cantons l’ont. Nous cherchons actuellement à refaire nos propres districts afin de tout centraliser pour que cela coute moins cher au niveau de l’infrastructure et de l’administration… Ceci serait une vraie aubaine. La liberté des Etats-Unis est la même qu’en Suisse en ce qui concerne les cantons et les contés, chacun fait dans beaucoup de situation, ce qu’il entend appliquer ou pas et ceci est une liberté, la possibilité qu’une partie de la population puisse vivre comme elle l’entend.

Au contraire l’Europe veut tout regrouper pour que chacun fasse exactement la même chose que l’autre. Que tout le monde ait les mêmes lois, que tout le monde se ressemble et doivent impérativement se plier au choix de l’Etat suprême. La plupart de pays européens sont des pays monarchiques où d’anciennes monarchies et il semblerait que de plus en plus, ils désirent revenir en ces temps. Il y’a d’un côté l’Etat (les chefs suprêmes) de l’autre les contribuables (ceux qui s’exécutent aux caprices des chefs). Aux USA, tout comme en suisse, le pouvoir suprême, c’est la population.

Au niveau Education, que ce soit en Suisse Alémanique ou en Suisse Romande, les gens préfèrent pour pratiquement la majorité que leurs enfants apprennent l’anglais avant une langue nationale… Alors pourquoi continuer à vouloir refuser les USA? Il est bien là la preuve que l’Amérique nous conviendrait mieux que l’Europe. Les Romands veulent surtout avoir le moins possible à faire avec les suisses allemands, alors avec les USA, ca faciliterait les choses, y’aurait moins de canton voisin a “supporter”. S’ils croient qu’ils pourront mieux “supporter” plus de pays avec l’Europe, c’est bien se mettre le doigt dans l’?il…

Au niveau de la liberté individuelle, les USA en ont bien plus qu’en Europe. Bien que les journalistes veulent vous faire croire l’inverse. Les américains savent encore faire la différence entre leur pays et le monde international, ce que l’Europe ne fait pas. Un américain est conscient que ce qu’il fait dans sa vie ne va pas forcément influencer le monde entier, tant dis qu’en Europe, chacun pense être le “centre” du monde et que c’est pour ca que tout ce qu’il fera se concentrera que sur de l’international. C’est complètement l’inverse me direz-vous? Et non, car les américains savent encore vivre en mode “local”, bien qu’ils soient dans un grand pays, tout ne se fait pas pour être une multinational qui gagnera un max de pognon dans le monde. Si une entreprise marche, alors elle se fera beaucoup d’argent et deviendra multinational, en Europe c’est l’inverse, on fait une entreprise multinationale pour faire beaucoup de pognon. Il n’y a qu’à voir le parcours du combattant pour ouvrir sa petite entreprise, si elle fait moins de tant de millions par année, elle n’intéresse personne, surtout qu’il faut respecter les procédures et ne surtout pas oublier le Fisc. Aux Etats-Unis, si vous avez assez d’argent et de bonnes idées alors vous pouvez vous lancer. Le fisc ne vous oubliera pas non plus mais pour se lancer, les contraintes y sont moins grandes. Y’a le pour, y’a le contre dans tout…

On aime bien par ici plaisanter (surtout se foutre de leur gueule) concernant les plaintes débiles que les américains ont lancé à tout bout de champs. Cependant, je tiens à vous rappeler que ces plaintes ont surtout été favorisées par votre superbe président américains préféré “Bill Clinton”. Lui préférait favoriser l’enrichissement de ses copains avocats (que lui est ses copains ont formé) plutôt que de favoriser les industriels et autre commerçant (les emplois en sommes…). A force de bien avoir rigolé dessus, vous ouvrirez les yeux et vous verrez qu’en Europe c’est de plus en plus ce qui arrive. La vague d’anti a favoriser le combat contre les entreprises en portant plainte contre elle à tout bout de champs. Et c’est là que s’est amusant parce que ce sont les gens qui se moquaient bien de ce côté des américains qui ont favorisé le fait de faire la même chose chez nous. Depuis que Bush est président, il y en a beaucoup moins aux Etats-Unis.

En Europe on sait dire qu’il ne faut pas faire de généralité mais faut il encore se mettre à l’?uvre… Il faut savoir aussi que tout les USA ne sont pas comme ceci, la Californie est la pionnière dans ce domaine. Tous les Etats ne sont pas aussi “débiles” que ça.

Vous me direz aussi “que pour un défenseur des fumeurs, vouloir rejoindre les USA est un peu contradictoire !?!”. Eh ben absolument pas… à l’exception des certains Etats du Sud et de grandes villes du nord, il est bien plus facile de trouver un endroit pour fumer que dans certain pays d’Europe. Aux USA ont trouve certain resto, bistrot ouvert aux fumeurs. Tous les Etats-Unis ne suivent pas la même optique des choses et comme je disais avant, c’est la liberté des Etats et donc, le choix de la population.

Les Européens n’innovent dans pas grand chose au niveau social, ils ne font que copier les américains en voulant faire mieux et en allant plus loin. Cependant les américains n’ont pas forcément l’envie d’aller plus loin dans certaine chose (puisque ca réduit leur liberté dans la plupart des cas), ce qui fait qu’en fin de compte les européens se tirent régulièrement dans le pied avec leur obsession de faire mieux qu’eux. Et enfin de compte qu’est-ce qu’ils y gagnent? Rien… Juste d’avoir montré qu’ils pouvaient faire “mieux” sans savoir réellement pourquoi ils l’avaient et surtout, à quoi ca avait servi… Mais bon… pas grave, ils ont fait mieux que les US et ils ont été plus loin, tant mieux pour eux…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*